Les 5 questions à se poser avant l’achat d’un transpalette

Comment choisir son transpalette

Le transpalette est un appareil de manutention qui permet de transporter et de déplacer des charges lourdes telles que des palettes, sans effort. Les fourches du transpalette se glissent sous la palette, et par simple action du timon, la charge est soulevée et se déplace aisément.

Les transpalettes présentent deux avantages comparés à d’autres équipements de manutention :

  • Par rapport au diable de manutention, ils offrent la possibilité de transporter des charges plus importantes avec moins d’efforts
  • Par rapport aux chariots élévateurs, ils sont moins coûteux, plus maniables et ne nécessitent pas d’avoir un permis cariste.

Plusieurs éléments sont à prendre en considération pour bien choisir le transpalette qui correspond à vos besoins.

  1. Le matériau du transpalette qui se décline en deux versions :
    • le transpalette acier qui est universel et qui correspond à tous types d’applications
    • le transpalette inox qui est conçu pour un usage en milieu sensible tel que le secteur de l’agro-alimentaire ou pour les industries fabriquant des produits corrosifs
  2. La longueur des fourches : La longueur standard de fourches de transpalette est d’environ 1 150 mm, correspondant à une taille standard de type « palette Europe ». Pour transporter des charges de petites dimensions, l’utilisateur privilégiera un transpalette à fourches courtes (entre 600 et 900 mm), tandis qu’au contraire, pour le transport de charges de longues dimensions, l’utilisateur privilégiera un transpalette à fourches longues (entre 1 200 et 2 000 mm).
  3. La hauteur de levée : une levée standard de transpalette est d’environ 20 cm. Pour une levée supérieure, l’utilisateur privilégiera un transpalette haute levée.
  4. La capacité de charge : le poids de la charge à soulever est un élément important dans le choix du transpalette. Des modèles allant de 1 000 à 5 000 kg sont proposés à l’utilisateur en fonction de ses besoins. Pour limiter la fatigue liée à la manutention de charges lourdes, et les risques de blessures à moyen et long terme, il est possible d’opter pour un transpalette électrique.
  5. Le matériau des roues et des galets : les roues d’un transpalette peuvent être de différents types. Le nylon assure un roulement optimal sur sols durs et pour charges lourdes. Le caoutchouc assure une meilleure adhérence sur sols glissants. Le polyuréthane est plus souple à l’usage que le nylon. Cependant le Vulkollan a les meilleures qualités en termes de silence, de résistance et d’usure, sans laisser de traces, il possède un avantage certain sur les autres matériaux.
    Selon la nature du terrain, accidenté ou non, il n’est pas envisageable d’utiliser le même transpalette. C’est pour cela que, dans le cas d’un chantier accidenté par exemple, il est préférable de s’orienter vers des transpalettes tout-terrain disposant d’une armature et de roues adaptées.

D’autres éléments à prendre en compte

Pour compléter tout cela d’autres caractéristiques peuvent se rajouter au transpalette pour des usages spécifiques : un appareil de pesage intégré sur les transpalettes peseurs, ou encore un système électrique pour faciliter l’utilisation du transpalette.

Il est conseillé de considérer tous ces points avant tout achat d’un transpalette, que ce soit pour un modèle standard, haute levée, peseur, électrique ou inox.

Article rédigé et proposé par Axess-Industries – www.axess-industries.com

Edouard Ducroo

Community Manager pour le compte de la société MB Diffusion, je m'occupe du blog du site MachineryZone. J'y traite tous les sujets relatifs au monde du BTP; des informations sur les machines aux informations sur les constructeurs en passant par les actualités sur les différents salons organisés dans le secteur du BTP.