Le Brésil continue à inciter les fabricants d’équipements à s’installer localement

Usine hitachie deere au Brésil

Le Brésil possède la cinquième plus grande population du monde, avec plus de 200 millions d’habitants, et est le neuvième producteur de pétrole. Le pays est riche en ressources naturelles. Le Brésil accueillera la coupe du monde de la FIFA en 2014 et les Jeux olympiques en 2006. Il s’agit d’un marché considérable pour les fabricants d’équipement de construction. Depuis une augmentation dissuasive des droits d’importation, les fabricants se voient conseillés d’installer localement leur production, ou au moins l’assemblage.
Certains fabricants d’équipement de construction, tels que Caterpillar et Liebherr, ont été au Brésil durant des années. Aujourd’hui, cependant, il semble que tout le monde souhaite s’y installer. Ceux qui y sont déjà étendent leur présence. Ceux qui n’y sont pas encore sont en cours d’emménagement.

Les deux dernières années ont vu JCB, Volvo, Manitowoc Cranes, Tadano et Zoomlion Cifa – pour n’en nommer que quelques-uns – installer de nouvelles usines au Brésil. Le dernier est Deere-Hitachi Màquinas de Construção do Brazil SA, une filiale de la coentreprise de longue date qu’Hitachi Construction Machinery Company Ltd (HCM) et Deere & Company ont formée aux États-Unis.

La construction de leur nouvelle entreprise de 200 000 m² à Indaiatuba, São Paulo, a commencé en 2012 et l’inauguration officielle a eu lieu en février 2014. Le fait que l’ouverture ait compté parmi ses invités le vice-président du Brésil, Michel Temer, et le gouverneur de São Paulo, Geraldo Alckmin, a montré l’importance de l’événement.

La coentreprise brésilienne produira des pelles hydrauliques d’entre 15 et 40 tonnes basées sur la technologie Hitachi avec une capacité de production allant jusqu’à 2000 machines par an. Deere, qui revendique une présence forte au Brésil avec ses équipements agricoles, distribuera les excavatrices. La production a démarré sur les modèles de 20 tonnes et ceux de 25 tonnes.À côté de cela, John Deere a construit une autre usine en propre, également à Indaiatuba, afin de produire les tractopelles et les chargeuses sur pneus.

Indaiatuba est également la ville dans laquelle Zoomlion Cifa – une fabrique italienne de béton appartenant à une entreprise chinoise – a ouvert une nouvelle usine de 22 000 m2 à la fin 2013. Elle produira des bétonnières avec une capacité allant de 8 m3 à 10 m3, des centrales et doseuses à béton, des pompes à béton et des mâts stationnaires.
Lorsque JCB a ouvert une nouvelle usine au Brésil en 2012, l’entreprise a convaincu le Premier ministre du Royaume-Uni David Cameron de faire le voyage outre-Atlantique pour couper le ruban. Cette installation à 100 millions de dollars à Sorocaba a remplacé deux usines proches ouvertes en 2011 (pour la fabrication de tractopelles) et 2010 (excavatrices hydrauliques). À plein régime, la nouvelle usine JCB aura la capacité de produire 10 000 machines par an.

Tadano a repris la production de grues au Brésil en 2012 après une pause de 30 ans. L’entreprise a en premier lieu installé une usine au Brésil en 1974, mais s’est retirée après huit ans du fait d’une inflation ayant rendu les conditions économiques presque intenables. L’entreprise a depuis créé Tadano Brasil Equipamentos de Elevação Limitada en coentreprise avec le distributeur de longue date TDB Do Brasil Industria e Comercio. L’usine est à Itu, à 80 km à l’ouest de São Paulo. Le premier modèle à y être produit a été le GS-700BR, un camion-grue d’une capacité de 70 tonnes, utilisant des sections supérieures importées du Japon qui sont montées sur les transporteurs Volvo construits localement.
La même année, un autre fabricant de grues, Manitowoc, des États-Unis, a ouvert une installation de 25 000 m2 à Passo Fundo pour les grues tout terrain Grove et Terex a mis en place l’assemblage local des grues tout terrain à Cachoeirinha, tous deux dans l’État de Rio Grande do Sul.

L’année dernière, la filiale chinoise Shandong Lingong Construction Machinery Company Ltd majoritairement possédée par Volvo Construction Equipment, a commencé la production de pelles sur chenilles de marque SDLG dans une structure d’assemblage dédiée à 10 millions de dollars au sein de l’usine Volvo à Pederneiras, São Paulo.

Et finalement, ce dernier mois (février 2014), le nouveau propriétaire saoudien du constructeur de grues à tour Raimondi a annoncé des projets concernant le Brésil. KBW a dit vouloir investir 40 millions de dollars dans une nouvelle usine de grues à Ceará.

Edouard Ducroo

Community Manager pour le compte de la société MB Diffusion, je m'occupe du blog du site MachineryZone. J'y traite tous les sujets relatifs au monde du BTP; des informations sur les machines aux informations sur les constructeurs en passant par les actualités sur les différents salons organisés dans le secteur du BTP.