Hyundai: “En 2016, on constate une légère amélioration du marché et une diversification des commandes”

Lors de la Bauma 2016, MachineryZone a eu l’occasion de rencontrer Jean-Christophe Delannoy, Directeur Commercial France de Hyundai Heavy Industries Europe, en charge du développement de l’entreprise sur le marché français de la construction et de la manutention. Il nous a ainsi présenté les dernières tendances sur le marché des machines TP ainsi que les enjeux pour Hyundai en 2016.  

Jean Christophe Delannoy - HHIE

Pourriez-vous nous décrire vos attentes par rapport à la Bauma ?

On s’aperçoit qu’il y a énormément de Français présents cette année à la Bauma. Il y a un réel intérêt pour ce salon, ce qui n’était pas forcément vrai les années passées. Il y a de plus en plus de constructeurs qui réservent leurs innovations pour la Bauma. Je ne sais pas si c’est pour cela qu’il y a plus de Français mais on note une fréquentation plus importante cette année. De plus, nous avons de nombreux concessionnaires, par exemple, depuis le début de la semaine, 7 concessionnaires français sont présents, soit parce qu’ils ont organisé des voyages avec leur clients finaux – car c’est aussi une opportunité pour les concessionnaires d’amener leurs clients – soit pour venir nous rencontrer ici et discuter, soit pour voir le matériel. Nous souhaitons donc profiter de ce salon pour rencontrer les utilisateurs finaux et avoir un contact privilégié avec nos concessionnaires.

Il y a des innovations importantes qui sont présentées, notamment les pelles sur pneus. La nouvelle série HW qui est exposée dispose d’innovations technologiques telles que les moteurs Tier IV Final avec AdBlue.

En venant à la Bauma, nous souhaitons aussi pouvoir faire rencontrer le staff qui se déplace de Corée avec les utilisateurs. Cela nous permet d’avoir un contact direct avec les différents responsables qui sont normalement au siège sur la partie technique, R&D, pièces, marketing. C’est donc une belle opportunité de rendez-vous et finalement Munich n’est pas si loin de Paris.

Chargeuse Hyundai

Comment la situation du marché a-t-elle évolué en 2016 ?

On s’aperçoit que l’année 2015 a été une année catastrophique pour le marché français, avec une baisse de l’ordre de 20% à 25%. Il y a eu un léger mieux cette année qui est également lié à la loi Macron. Cette loi a eu un impact positif sur la clientèle des utilisateurs finaux de Hyundai car elle permet de faire du sur-amortissement. Cela a donc un effet positif et c’est une très bonne chose pour l’ensemble de la fillière.

De plus, un marché qui est tombé aussi bas (-25%) ne peut que remonter. C’est comme dans une côte quand on fait du vélo, si on change de vitesse, cela aide aussi à remonter et la loi Macron permet en partie ce redémarrage.

Quelles sont les machines les plus demandées cette année ?

Il n’y a pas une catégorie de machines en particulier qui sorte du lot. Ce que l’on voit à travers nos ventes, et surtout avec le carnet de commande, c’est une très grosse diversification des commandes, avec la pelle sur chenilles 22 tonnes HX 220, la chargeuse HL 960, la pelle sur pneus HW 140 et surtout toute la gamme mini. On s’aperçoit également qu’on a de belles ventes sur la 2,5 tonnes Hyundai à chenilles et la 5,5 tonnes à pneus.

Un de nos points forts est que l’on organise des formations afin de faire un update auprès de tous nos concessionnaires français et avec tous les commerciaux de l’ensemble du réseaux français, ce qui veut dire que tous les ans, 120 vendeurs viennent chez Hyundai au siège en Belgique et sont formés sur les nouvelles pelles. On s’aperçoit qu’avoir un réseau formé qui connaisse chaque point spécifique de nos machines permet de faire progresser les gammes.

Pelle sur chenilles Hyundai

Quelle est la place de l’occasion dans votre stratégie commerciale, dans votre réseau de concessionnaires ?

HHIE ne vend que du neuf. Il existe plusieurs systèmes de distribution dont le système de réseau intégré. Cela veut dire que le constructeur possède ses agences de vente et quand il fait une vente de matériel neuf, automatiquement, il y a un ou plusieurs matériels d’occasion qui sont repris pour une machine vendue. Nous ne sommes pas sur un système comme celui-ci mais sur un système de réseau indépendant. C’est à dire que l’on vend le matériel neuf à des concessionnaires indépendants et ceux-ci s’occupent ensuite de vendre ce matériel à un utilisateur final et de gérer les occasions. Pour promouvoir les stocks d’occasion de nos concessionnaires, nous avons aussi le site hyundai.eu sur lequel nos concessionnaires peuvent mettre tout leur stock en ligne.

Quels sont les marchés les plus importants pour Hyundai Heavy Industries Europe ?

Les trois marchés porteurs chez Hyundai sont l’Angleterre qui représente le premier marché, puis la France, 2e marché, et enfin l’Allemagne. Nos marchés secondaires sont les pays scandinaves, l’Europe de l’est et les pays du bassin méditerranéen.


Hyundai - Bauma 2016

 

Edouard Ducroo

Community Manager pour le compte de la société MB Diffusion, je m'occupe du blog du site MachineryZone. J'y traite tous les sujets relatifs au monde du BTP; des informations sur les machines aux informations sur les constructeurs en passant par les actualités sur les différents salons organisés dans le secteur du BTP.